Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accčs.


Sujets - Aze

Pages: [1] 2
1
GĂ©neral / Global / Vos avis sur les capteurs inductis et capacitifs
« le: 30 octobre, 2016, 06:24:20 pm »
J'aimerais bien connaître vos retours sur ces petites bêtes. Au tout début de l'aventure Smartrap, lors de l'apparition du principe de l'autolevel, on utilisait un servo moteur + endstop mécanique (et au final on a laissé tomber le servo moteur avec une tête mobile, ça marchait tout aussi bien au niveau de la capture, y avait juste quelques soucis mécaniques parfois). Puis sont apparus les capteurs sans contact, de type inductif et capacitif, c'était la révolution. Cependant, on s'est vite rendu compte que c'était pas hyper précis quand même, que ça dépendait de la chaleur ambiante, du courant qui passe dans le bed (en tout cas pour l'inductif). Et en plus ça a l'air d'avoir une durée de vie limitée.
En tout cas, moi je galère depuis le début avec ces capteurs, j'ai l'impression que ça marche vraiment pas bien. Sur ma smartrapcore, j'en suis à mon 3ème (2 inductifs dont un que j'ai cramé bêtement à cause de leur couleur de fils débiles et 1 capacitif dernièrement). Et j'ai jamais eu l'impression que ça calculait bien l'inclinaison de mon plateau. J'ai tenté plein de choses, mais suivant que j'ai imprimé ou non avant (donc capteur un peu plus chaud), ben ça détecte différemment et en prime, franchement, même si mon verre n'est pas 100% plat, j'ai une chance sur 2 que mon impression marche. La galère donc.
Je viens de finir une nouvelle cartésienne et j'ai retenté le capteur capacitif sur celle-là. J'ai bien fait tout comme il faut, tout paramétré mes offsets, mes positions de probe, fait en sorte que le capteur soit assez haut pour qu'il ne chauffe pas trop et au final, pareil: d'une impression à l'autre, c'est jamais exactement la même hauteur et en plus ça calcule presque toujours un plateau de travers. J'ai craqué et je suis passé en mode réglage du plateau manuel à l'ancienne et enfin ça marche, j'ai plus besoin de surveiller mes débuts d'impressions (et de les recommencer 10 fois).
J'arrive quand même à imprimer sur la core grâce au Dimafix qui permet de rattraper les erreurs de l'autolevel car il colle quoi qu'il arrive, mais bon, c'est navrant quand même....

Je voulais donc savoir si c'est moi qui ait la poisse avec ça, ou si je ne suis pas le seul (bon en fouillant les forums, c'est clair que je ne suis pas le seul à avoir un plateau calculé de travers et des aléas au niveau de la hauteur mesurée). Enfin bon, par curiosité, dites-moi si chez vous ça marche à 100%, parce que je suis curieux là...

2
GĂ©neral / Global / MPCNC retours persos
« le: 26 octobre, 2016, 03:35:10 am »
ENavarro m'a suggéré en MP de faire un thread à propos de la MPCNC avec quelques premières questions:

* sourcing des pièces non imprimées
J'ai carrĂ©ment repris toutes les rĂ©fĂ©rences proposĂ©es sur le site de Vicious. Toute l'Ă©lectronique vient d'Aliexpress, j'ai pris 5 gros Nema 17: 17HS19-2004S1, une RAMPS+Mega+Ă©cran, l'alim  12v la moins chère, du fil Ă©lectrique. Toujours sur AE, courroie + poulies, broche 500W et son alim et la dose de roulements 608RS. Les tubes aciers viennent de chez Leroy Merlin (moins cher qu'alleurs dans mon coin), j'ai aussi pris de la gaine plastique pour ranger un peu mes fils. Le gros de la visserie (tout ce qui est M8) vient de BricĂ´t DĂ©pĂ´t (bcp moins cher) et le reste plus spĂ©cifique sur bricovis.fr . Tout ce qui est bois (pour fabriquer la table, la spoilboard, les premiers tests) -> bricĂ´t dĂ©pot.
Les américains utilisent des tubes EMT (acier galvanisé): ça n'existe pas chez nous, on trouve que de l'acier doux laminé à froid. Mais à priori, vu qu'on a un diamètre plus grand, une surface bien plus lisse et une plus grosse épaisseur, on s'en sort encore mieux qu'eux. Après on peut aussi acheter en ligne ou dans les villes portuaires des tubes Inox en 25mm, mais c'est vraiment beaucoup plus cher (par contre, plus rigide, encore moins d'usure, et plus beau). Mais honnêtement, à ce que je constate, c'est pas près de s'user rapidement, et en plus on peut tourner les tubes si besoin avant d'en racheter.
Pour la broche, plusieurs options: Dremel ou équivalent: pas cher, mais attention les oreilles. Risque de crâmer sur de longues découpes, et presque 0 puissance. Je déconseille pour de la découpe. Broches chinoises: prendre minimum 500W avec régulateur de vitesse, il y a un kit très répandu. Environ 100€ mais trouvable aussi sur Ebay en europe pour à peu près le même prix. Ca marche déjà pas trop mal et c'est silencieux par rapport au reste et c'est le truc standard de base. Après il y a les affleureuses de bonne qualité genre Kress. Aux alentours des 200€. C'est le choix de la plupart des gros travailleurs du bois en europe. Faut éviter les grosses broches d'1kW ou autre défonceuse de GSB qui sont trop lourdes pour cette structure.

* quel outils testé ?
pour l'instant je n'ai que des flutes droites, et demi-rondes, de différents diamètres. J'ai testé la découpe de bois tendres genre mdf et contreplaqué, ça marche sans soucis, et le PVC transparent des GSB (là faut faire pas mal de tests de réglage, mais ça marche à un moment). J'ai testé aussi le style bas relief (1er passage de débourrage en queue droite puis second passage en flute demi-ronde fine pour sculpter les détails): c'est long mais ça marche super.

* quel pb rencontrés lors de la fabrications ? lors des 1ers essais ?
Ryan, le concepteur a préféré voir 'large' dans ses stl, à cause des gens qui râlaient trop: du coup faut feinter pour serrer certains écrous: ll faut coincer un autre tournevis fin contre l'écrou pour pouvoir serrer le boulon. A part ça, franchement, aucune difficulté, c'est du légo très bien documenté. D'ailleurs ça m'a pris beaucoup moins de temps que de monter une imprimante 3D, car toutes les pièces sont identiques. Lors des premiers essais, pas vraiment de difficulté non plus, il suffit de suivre pas à pas le site de Ryan, d'utiliser Estlcam qui est aussi orienté gros débutant (plein de tutos vidéos et de bulles d'aides) et en beaucoup moins de temps qu'il ne faut pour le dire, on a compris le principe général d'une CNC.

Mes remarques persos qui me viennent Ă  l'esprit:
-je pense qu'il faut 1 mois pour faire ce projet de A Ă  Z, il y a beaucoup moins de choses Ă  apprendre que sur une imprimante 3D.
-j'en ai eu pour 350€ max en tout, voir moins (avec une grosse table 'dirty table' à la Ryan et tout le reste)
-le temps d'impression des pièces est interminable (2 bobines), faut vraiment commencer par ça. J'avais déjà tout reçu de Chine que je n'avais pas fini d'imprimer (j'imprime que de jour et quand je suis à la maison). Les pièces sont massives et avec du gros infill, donc faut vraiment éviter le warping: Dimafix ou autre qui colle bien, Brim si besoin, etc...faut connaître son imprimante quoi.
-acheter un aspirateur d'atelier
-prévoir de commencer par des projets pour Madame (arbres à bijoux, coffrets, etc) histoire qu'elle ne déteste pas votre très bruyante et salissante nouvelle amie
-ne pas prévoir trop grand quand on débute. Avec des barres de 75cmx75xm j'ai une surface de travail d'environ 49cmx49cm et je me suis limité à 8cm de hauteur (c'est surtout ça qu'il faut limiter et c'est limite déjà trop si c'est une utilisation CNC, car les flutes ne dépassent pas souvent 3cm de long et c'est déjà énorme), je visais 6cm et j'ai raté j'ai 8cm (les Shapeoko et autres ne font pas plus que 6cm de Z en général). On peut travailler en 2 fois si on a besoin de faire plus long dans une direction. Rien n'oblige de faire un carré, j'ai fait selon mes besoins et j'ai suffisamment de place.
-prévoir un ventilo pour la Ramps, les drivers chauffent quand même plus qu'avec une imprimante 3D.
-j'ai eu des soucis de déconnections USB assez réguliers, mais je n'ai pas trouvé la cause: broche qui crée des surtensions? Fils très longs? Drivers qui pompent trop de courant? Ordi qui a survécu à la tasse de café mais qui n'est quand même pas très content? Bref, j'utilise la carte SD pour mes travaux, comme ça en plus l'ordi est loin de la poussière et j'ai plus de soucis depuis.
-la machine est très lourde. A prendre en comte s'il faut la bouger d'endroit ou la poser sur une table pas très solide.

[EDIT] autant tout rajouter dans ce premier post

-il faut vraiment prendre son temps au moment du montage de la structure pour avoir quelque chose de bien orthogonal. Il ne faut pas hésiter à recommencer plusieurs fois, car Ryan suggère de serrer plus ou moins fort tel ou tel écrou, mais tout cela est très relatif. Faut se faire son propre avis en recommençant plusieurs fois.

-on peut avoir des doutes sur une machine faites avec des pièces plastiques: en réalité le PLA est loin d'être un mauvais candidat, du moment que les pièces soient imposantes et avec les infills conseillés. D'ailleurs: http://www.makeitfrom.com/compare/6061-AlMg1SiCu-3.3214-H20-A96061-Aluminum/Polylactic-Acid-PLA-Polylactide . Je peux monter sur la CNC sans problème. Cela dit, c'est le point noir de cette machine: c'est très long à imprimer et très frustrant de se retrouver avec un tas de spaghettis au bout de 8h de print à cause d'un soucis de warping.
-le choix unique de faire une CNC en gantry style ultimaker: 3 barres d'aciers de 25mm sur chaque axe, ça limite vraiment la flexion. Par contre, il faut bien aligner ses chariots à distances égales d'un coin avant de commencer à usiner, sinon un carré ne sera pas carré. L'autre soucis c'est le volume total de la machine par rapport à son volume de travail, ça éclate les scores. Par contre c'était plus simple à développer et aussi plus simple à monter, vu que tout est symétrique et identique. Ce type de gantry ne vaut le coup que si le système linéaire ne coûte presque rien, et vu que sur les autres CNCs, c'est ça qui coûte le plus cher, en général on reste en mode portique mobile.

-le choix de l'acier est bien plus judicieux que celui de l'alu. Même si aujourd'hui les profilés alus sont bon marché, ça reste de l'alu: c'est vraiment léger, ça s'use un peu moins en version anodisé mais ça s'usera quand même plus vite que de l'acier trempé. Les tubes aciers de GSB sont en acier doux mais laminés à froid, donc ils résistent finalement assez bien à l'usure. C'est plus rigide et surtout plus lourd que du profilé alu pour un tarif bien meilleur, pour moi c'est plus adapté pour une structure de CNC que de l'alu. Mais il reste aussi le mdf, qui lui ne coûte quasiment rien et avec une épaisseur suffisante, on a facilement un bon chassis qui tient la route. C'est sûr qu'esthétiquement, l'alu gagne, et c'est à la mode, mais bon si les premiers fabricants de CNC low cost qui faisaient du profilés alu se tournent maintenant vers les profilés aciers, c'est qu'il y a une raison...

-si j'avais à faire une énième CNC low cost, il faut avant tout concentrer ses recherches sur le système linéaire, c'est ça qui coûte le plus cher et de loin, normalement. Pour le reste, on sait maintenant que 2 nema 17 par axe et des petits drivers suffisent, mais sinon il y a aussi l'option plus classique des nema 23 avec des drivers TBxxxxx qui ne coûtent plus rien sur Aliexpress. Les courroies ont leur limites, mais le rapport qualité/prix est largement meilleur que tout autre système de mouvement des chariots et on peut facilement choisir des courroies plus grosses si besoin ou même utiliser 2 courroies face à face, en en collant une sur une surface plane pour créer une sorte de système crémaillère ( https://www.youtube.com/watch?v=gwD7UYtYBdk ).

Voici quelques inspirations de CNC low budget que j'avais repéré:

https://www.youtube.com/watch?v=lD0YNi2ucPk le système choisit, proche du système easyrider de motedis est loin d'être stupide et carrément pas cher. Les U-grooves bearing (SG20) se trouvent facilement pour pas cher sur AE: https://www.aliexpress.com/item/SG-series-of-high-precision-roller-bearings-for-screw-bolts-SG10-SG15-SG20-SG25-SG66/2027853188.html?spm=2114.01010208.3.1.vB4KX6&ws_ab_test=searchweb201556_0,searchweb201602_5_10057_10056_10055_10037_10049_10033_10059_10032_10058_10017_10060_10061_10062_10063_412,searchweb201603_8&btsid=c501c6a2-e5bc-43a3-8bb2-91ec315ac091
(dans le mĂŞme genre en plus cher: https://www.youtube.com/watch?v=BE-8hqIeYnQ )
http://www.thingiverse.com/thing:1659021 système proche de la MPCNC et clairement pas chère et vite fabriquée. Par contre l'entraînement par tige fileté est mal pensé je trouve (une autre du même genre, plus vieille d'ailleurs: http://rcexplorer.se/blog/2012/04/let-me-present-my-new-cnc/ )
dans le mĂŞme esprit encore:
http://pleasantsoftware.com/developer/3d/2011/05/13/poor-mens-laser-cutter/




3
Software / Logiciels / Ubuntu et logiciels
« le: 27 décembre, 2015, 01:22:00 pm »
Je débute depuis peu sous Linux et jusque là ça roulait presque bien (disons que ma dernière tentative remonte à 10 ans, et j'ai lâché l'affaire car gros manque de drivers, mais ce n'est plus le cas), mais pour l'impression 3D, je galère totalement. J'ai installé Repetier Host sans trop de difficulté, sauf qu'aucun slicer ne veut slicer quelque chose. J'ai tenté Mattercontrol qui n'a curieusement pas curaengine sous sa version Linux, donc naze. Bref, je n'ai que le contrôle manuel sous Repetier-Host qui marche et c'est tout. C'est assez limité donc et c'est pas pratique de redémarrer Windows à chaque fois.

Comment avez-vous fait? Est-ce que ça marche mieux d'utiliser les versions windows avec Wine? De ce que je lis sur les forums en anglais, certains ont tout recompilé à partir du Github et ça marche, mais j'ai pas du tout ce niveau là pour l'instant, je ne sais pas compiler à la volée comme tout le monde fait.

Je sais que sur le forum, certains jonglent d'un OS à l'autre comme si de rien n'était, du coup je veux bien vos avis éclairés svp...
(j'aurais bien mis les logs de Repetier Host, mais j'arrive pas Ă  les copier/coller non plus...)

[edit] J'ai réussi à copier/coller. Ca me dit ça quand je tente de slicer avec Curaengine
13:27:28.241 : CuraEngine command:/home/myname/Applis/RepetierHost/plugins/CuraEngine/CuraEngine -p -v -c "/home/myname/.local/share/RepetierHost/cura.ini" -s posx=0 -s posy=0 -o "/home/myname/.local/share/RepetierHost/composition.gcode" "/home/myname/.local/share/RepetierHost/composition0.stl"
13:27:28.241 : System.ComponentModel.Win32Exception: ApplicationName='/home/myname/Applis/RepetierHost/plugins/CuraEngine/CuraEngine', CommandLine='-p -v -c "/home/myname/.local/share/RepetierHost/cura.ini" -s posx=0 -s posy=0 -o "/home/myname/.local/share/RepetierHost/composition.gcode" "/home/myname/.local/share/RepetierHost/composition0.stl"', CurrentDirectory='', Native error= Cannot find the specified file
  at System.Diagnostics.Process.Start_noshell (System.Diagnostics.ProcessStartInfo startInfo, System.Diagnostics.Process process) [0x00000] in <filename unknown>:0
  at System.Diagnostics.Process.Start_common (System.Diagnostics.ProcessStartInfo startInfo, System.Diagnostics.Process process) [0x00000] in <filename unknown>:0
  at System.Diagnostics.Process.Start () [0x00000] in <filename unknown>:0
  at (wrapper remoting-invoke-with-check) System.Diagnostics.Process:Start ()
  at CuraEngine.CuraEngineInstance.Slice (System.String[] files, System.String output) [0x00000] in <filename unknown>:0

4
Géneral / Global / Extrudeur vraiment intéressant
« le: 04 novembre, 2015, 02:26:10 pm »
Si certains reçoivent la newsletter de reprapworld, ils ont sûrement déjà vu la chose. Pour les autres, je recopie le texte ici, je trouve l'idée vraiment intéressante:

Vaeder cold end

   A nice part of the Beer and pizza party is the possibility of discussing new designs and solutions with peers. This allows us as community to improve designs and give feedback to authors. Martijn Korevaar was with us last time and showed his geared cold end: Vaeder.

Martijn: Last time at the beer and pizza evening, really nice homebrew beer by the way, I took a prototype with me of a new kind of cold end using a belt to clamp down on the filament. In the past weeks I have developed this prototype to a fully functioning and easy to use design that I now want to share with you and the rest of the world.

So what is special about this cold end is the belt solution, which drives filament using belts. This allowes for great torque on your filament, without slipping or damaging the filament. The geared solution gives enormous torque from even a simple stepper motor.

http://reprapworld.com/newletters/images/veader1.jpg
http://reprapworld.com/newletters/images/veader2.jpg

Martijn: The idea for this new type of cold end came to me through having a lot of frustrating experiences with the Greg Wade's cold end, such as frequent slipping of the filament, the drive wheel grinding into the filament, the deformation of the filament which causes extra friction in the PTFE tubing and overall lack of force to extrude the filament. I thought "why couldn't you exert force on the filament from both sides of the filament by adding gears between the drive wheel and the flywheel?". Early prototypes showed me that this improved the extrusion performance significantly. Unfortunately it still deformed the filament the same way as the Greg Wade’s cold end. Therefor I thought: "what if you increase the contact area between the filament and the drivewheels, so you can reduce the force pressing down on the filament while increasing the extrusion force?". This brought me to using a belt and wheel to clamp the filament between, which gave very promising results during early prototyping. Now many iterations down the line I present to you the Vaeder curved and geared cold end.

Martijn also published a video on YouTube showing the cold end in action:
Download Video as MP4

https://www.youtube.com/embed/Cd8yOYo9mJU

I have spent extra attention to ease of assembly and ease of use. All the gears and axles can be be assembled without having to fiddle too much with nuts, bolts and washers. The fast release clamps at the back and the removable guide wheel makes it very easy and fast to exchange or insert the filament.

There is still a lot that can be improved upon my design and that is why I want to share it with you and the world. I encourage you all to go to https://github.com/Vaeder3D/ and print your own Vaeder cold end.

We think Martijn has find a very neat solution to a lot of the problems we encounter with the many different cold ends and hope you help him improving his design by giving feedback. You can contact Martijn directly at vaeder3D@gmail.com. He will also be on the next Beer and pizza party, so you can meet him in person.

5
GĂ©neral / Global / douille Igus
« le: 11 octobre, 2015, 07:04:02 pm »
J'ai eu la mauvaise bonne idée d'acheter des douilles Igus au format LM8UU pensant y gagner en niveau sonore et en vitesse: que néni, ça fait autant de bruit (du moins la smartrapcore bois qui résonne tout autant) et ça glisse moins bien qu'un LM8UU chinois. Sur l'axe X ça passe encore, mais sur le Y avec les tiges écartées et une flêche plus grande, c'est inutilisable.
Bref, ne dépensez pas votre argent inutilement.

6
Géneral / Global / Test réduction de bruit
« le: 15 septembre, 2015, 08:39:04 pm »
Pour les enceintes entre autre, on peut trouver des 'pieds' anti-vibration en sorbothane (ou autre, mais à priori c'est mieux en sorbothane). Comme il me restait pas mal de semelles sorbothane (pour les chaussures), j'ai testé d'en mettre sous la Smartrapcore pour réduire le bruit. Alors oui, ça retire pas mal les basses fréquences, et donc le bruit global, mais on est encore très loin du truc silencieux. Le bruit vient surtout des LM8UU chinois, amplifié par la boîte en bois. Un peu de WD40 aide aussi un peu à la réduction.
Bref, j'ai testé, mais c'est pas miraculeux, quand ça frotte, ça frotte...

7
GĂ©neral / Global / Pince verre
« le: 09 septembre, 2015, 06:02:22 pm »
Pour ceux qui comme moi on un plateau chauffant et une smartrapcore, il y a un soucis avec les fameuses pinces qui tiennent le verre (les grosses pinces de bloc-notes): les pinces sont vraiment épaisses, et comme sous la tête, il y a plein de choses qui dépassent (endstop X, capteur inductif, fanduct), et bien ça réduit grandement la zone d'impression. On ne peut évidemment pas imprimer ces pièces, vu que ça chauffe...
Dans la plupart des supermarchés, il y a des pinces torchons à 2 euros (les 5) à peu près:
https://www.google.fr/search?q=pince+torchon&safe=off&espv=2&biw=1920&bih=955&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0CAYQ_AUoAWoVChMIkcv0gKjqxwIVxV4aCh0R6Qiz
Ca marche tout aussi bien et c'est bien moins épais (ça passe enfin sous ce #*/"8|[#é endstop).

Petite astuce qui peut servir Ă  d'autres, donc je partage...

8
J'ai commencé mes tests d'impression de filament flexible avec la Smartrapcore, avec une version modifiée du Geared Extruder de Bruno (il faut prendre une partie des pièces de l'extrudeur de Bruno et remplacer les autres par les miennes, SI et seulement si vous avec un gros pneufit et une hobbed bolt chinoise, http://www.thingiverse.com/thing:965750 ). Si vous avez le matos original de la smartrapcore, il faut prendre celui de Bruno, http://www.thingiverse.com/thing:678833 , mais il faudra modifier un minimum la pièce centrale pour retirer la partie en forme de cône et peut-être coller encore plus le filament à la hobbed bolt si besoin).

Pour la hotend jhead chinoise, c'est encore plus galère: entre le pneufit et la hotend, il y a un bon espace de 5mm de hauteur et d'environ 8mm de diamètre = impossibilité totale d'utiliser du flexible sans boucher cet espace. Pour m'en sortir, j'ai couper un petit tube alu de 8mm, et j'y ai glissé un morceau de PTFE entouré de kapton pour ne pas que ça bouge. C'est du gros bricolage, mais j'avais un doute sur le fait de l'imprimer en PLA, car la hotend chauffe quand même à cet endroit, et même si le PLA n'aurait pas fondu, il se serait plus ou moins contracté avec la chaleur. Le PLA varie vraiment beaucoup de taille en fonction de la température, je m'en suis rendu compte avec un support GPS de voiture qui bouge de plusieurs mm en fonction de la température dans la voiture.

Avec toutes ces modifications, on peut imprimer du filament souple. Bien sûr il faut respecter les consignes spécifiques à ces filaments (impression très lente, toutes les vitesses à la même valeur, pas de retract ou à peine, températures spécifiées, etc...)
J'ai testé le ninjaflex et le filaflex (qui est du PLA souple). Le ninjaflex est le plus dur à imprimer, car extrêmement souple et élastique. Le moindre petit espace libre et il va directement se boucher dedans. Mais c'est possible. Ce matériau est vraiment top, c'est vraiment souple et élastique et super solide. C'est du TPU, donc ça ressemble grosso modo à une coque de téléphone en silicone niveau souplesse. Par contre c'est ultra cher. J'avais qu'un tout petit bout de rien du tout, j'attends d'en recevoir pour continuer les essais.
Le filaflex c'est souple mais pas élastique, on est plus proche de la semelle de chaussure de randonnée: à partir de 2mm d'épaisseur, c'est plus vraiment super souple. J'ai eu du mal à l'accrocher au plateau contrairement à ce qui est spécifié (un peu de colle uhu ou de laque et c'est bon). Ca glisse un peu. C'est 2 fois moins cher que le ninjaflex.

Avec le Bowden, on peut donc s'en sortir, même si c'est pas optimal, et on s'en rend vite compte avec le ninjaflex qui demande un guidage parfait. Si vous avez aussi des retours d'expérience, n'hésitez pas, je débute.

9
GĂ©neral / Global / hauteurs de couche
« le: 12 aoűt, 2015, 01:24:46 pm »
J'en appelle aux Matheux qui ont sûrement déjà calculé les hauteurs de couches pour la Smartrapcore avec la courroie, histoire d'avoir un truc plus précis en Z.
Y a l'explication ici, mais pour une tige filetée, et je ne suis pas sûr de savoir comment calculer ça en mode courroie:
http://forums.reprap.org/read.php?110,272281

10
User mods / Mods utilisateurs / ma Smartrapcore 8mm [vidéo]
« le: 11 aoűt, 2015, 05:39:07 pm »
Voilà, j'arrive à bout de ma Smartrapcore, même s'il reste 2 ou 3 trucs que je changerais sûrement à un moment (le fanduct en version 360° par exemple, car actuellement il ne souffle que d'un côté et ça peut se voir très légèrement, il ne faut pas le mettre trop fort du coup), mettre un système de frein de plateau Z à la place des carrés de mousse même si ça marche comme-ça, et pourquoi pas démultiplier le moteur Z mais là encore, vu que j'ai pris des nema 17 48mm pour l'instant ça suffit amplement.

ll n'y a qu'une seule pièce d'origine sur ce modèle, c'est la 'adapt_jhead', :) tout le reste est expliqué ici:
-surface d'impression 200x200x198
-tiges 8mm partout
-pièces motor_left et right avec moteurs au bon endroit (poulies alignées aux 608s) et adaptés au 8mm
-slide_left et right modifiés pour que les courroies ne frottent pas en +Ymax (ajout de parties séparées pour les endstop). Ils sont 'retournés' par rapport à la version d'origine: les LM8UUs sont vers le fond de la boîte.
-bearing_left et right modifiés pour que la courroie soit vraiment parallèle à la tige partout
-head modifiée pour que les attaches courroies soient à la bonne hauteur et adaptées au 8mm
-attach_jhead modifié pour que le ventilateur soit plus bas (adapté de celui de Bruno Bellamy)
-axe Z d'Andrea pour Ă©viter l'effet plongeoir (Merci Andrea, c'est parfait)
-fanduct de Bruno B.
-extrudeur de Bruno B. modifé pour du gros pneufit + hobbed bolt chinoise + guidage plus précis du filament pour imprimer du flexible
-support Ă©cran de Bruno B.
-heatbed mk2b réglable+ scotch alu (2 épaisseurs) + verre dépoli au papier de verre grain 60 (pas besoin de kapton ni colle, merci Bruno pour l'ensemble)

J'ai encore pas mal de tests à faire (différents types de plastiques notamment), mais c'est bien parti pour l'instant, j'arrive à imprimer aussi propre que ma Smartrap et ses 1000h de calibration, mais en beaucoup plus rapide, sans problème d'orthogonalité et sans colle Uhu, avec un plus grand volume, etc. Le capteur a induction n'est pas si performant que j'ai pu le lire, je trouve que ça varie quand même un poil, on est loin de la précision au 0.01mm.
Elle est plus bruyante que la Smartrap par contre.
La vidéo peut aider les autres sur l'organisation des câbles notamment. Si certains sont intéressés, je mettrais les pièces de ma version du coreXY 8mm sur thingiverse.

https://youtu.be/bj6y79k4ED4

11
Tuto, Tips and References / wiki qui ne marche plus?
« le: 30 juillet, 2015, 04:02:07 pm »
J'arrive sur ça:

Cette page n'existe pas encore
Vous avez suivi un lien vers une page qui n'existe pas encore. Si vos permissions sont suffisantes, vous pouvez la créer en cliquant sur « Créer cette page ».

12
Salut,
alors j'ai tenté de modifier le Wade L3K pour essayer de l'adapter au support head de l'actuelle Smartrapcore. Mais je galère pour transformer le 'body 1.75mm' en solide dans Freecad, car le solide n'est pas fermé, y a une erreur. J'ai tenté du Netfabb, j'ai ouvert le fichier original dans Sketchup que je ne maîtrise pas, donc ça ne m'a pas avancé. Bref, j'en suis à l'étape 0.
Si quelqu'un maîtrise la transformation de mesh en solide (.step ou autre, Freecad en ouvre pas mal), ou maîtrise Sketchup pour en sortir des fichiers qui marchent, ou qu'on m'explique comment faire, je veux bien un coup de main.
Les fichiers sont lĂ :
https://github.com/lautr3k/Wade-L3K
c'est le body 1.75mm qui m'intéresse le plus, car il faut juste modifier les trous d'accroches au chariot X. Mais là je suis bloqué....
Merci

[edit] Guse m'a pondu un fichier qui marche. Je peux tenter de customiser le L3K pour la Smartrapcore (pour ceux qui souhaitent imprimer facilement du Flex un jour).

13
Géneral / Global / intérêt du Bowden?
« le: 18 juillet, 2015, 03:29:15 pm »
Bonjour, je me pose de plus en plus de question sur ma partie extrudeur. Autant sur la Smartrap, et son porte à faux, la question ne se posait pas vraiment. Autant pour la Smartrapcore, là ça mérite de vraiment lancer un débat sur l'intérêt du Bowden dans notre cas:

-on n'a plus de porte à faux ou de problème d'encombrement, et on a même une meilleure répartition des forces (j'ai pas forcément tout compris sur le sujet, mais apparemment si).
-depuis quelques temps maintenant, on peut régler les accélérations, ce qui ne pénalise plus beaucoup les temps d'impressions à cause de la masse supplémentaire sur la partie "head"
-on peut imprimer tout type de filament, notamment les souples
-la gestion des rétractations est meilleure
-on peut changer ultra rapidement de filament, l'accessibilité est optimale
-on n'a pas la résistance du Bowden sur la tête (bon, ça à la limite, il suffit d'avoir un bowden assez long, mais sur la smartrap, il était livré très court).

Et pour finir, en observant les Prusa I3 des copains, s'il y a bien une partie qui marche bien, c'est celle-là, et ils n'impriment pas spécialement lentement (le tout avec un Wade Extruder en direct). De plus il existe le Wade L3K qui est très abouti et qui est adaptable sans trop de galère sur la Smartrapcore (faut changer les trous d'accroches du body et 'coller' le collier du capteur inductif). On perd par contre 10mm en Z en l'adaptant sans avoir à réimprimer la 'head'.

J'en appelle donc aux défenseurs du bowden pour savoir si j'ai zappé un détail important dans ma réflexion.

14
Géneral / Global / les détails bizarres
« le: 08 juillet, 2015, 12:02:38 am »
Bon alors, je galère pas mal à assembler virtuellement ma Smartrapcore. Pourtant je ne suis pas trop exotique, j'ai du wood 10mm, des barres XY 8mm et du volume d'impression 200x200x200.

Le mélange Openjscad + Netfabb + Freecad me laisse perplexe. Ca marchait jusqu'à ce que j'arrive au Slide Y droite, où le 'R' en bas relief complètement bouffé par mon 8mm m'empêche de créer un solide manifold malgré mes 100 tentatives dans tous les sens. Le côté gauche est curieusement passé, même si le 'L' est lui aussi bouffé.

Sinon, je repère un truc bizarre pour les Bearings XY où les axes des roulements 608 ne sont pas tout à fait au bon endroit si on veut garder les courroies parallèles aux barres Y (là, ça joue sur la tension des GT2 à priori). Une photo vaut mieux qu'un long discours. 1ère photo, mais sur la seconde on voit (difficilement car les 2 pièces sont oranges) que les butées des 608 du bearing XY left dépassent légèrement sur la gauche par rapport aux butées du slide Y.

Et sinon pour le moteur de gauche, on est vraiment limite au niveau de l'attache de la poulie sur l'axe moteur je trouve. Photo aussi. J'en suis que là pour l'instant, toujours bloqué avec mon Slide Y droite que je risque de devoir tout redessiner.

15
GĂ©neral / Global / Serge? C'est quoi la suite?
« le: 07 juillet, 2015, 12:25:15 pm »
Salut Serge,
bon c'est un peu indiscret comme question mais comme je suis la chose depuis longtemps maintenant, je sais que que tu as tendance à passer d'un projet à l'autre quand l'un a déjà bien mûri. Le développement de la Smartrapcore a atteint son apogée je dirais (plus rapidement que pour la Smartrap, mais y a l'expérience et la plus grande communauté qui ont payé).
D'ailleurs ça reste un peu bizarre d'avoir des versions diffĂ©rentes entre le github, youmagine et thingiverse (en plus ça mĂ©lange un peu tout, du openjscad, du blender, du mk7 et mk8, etc...va falloir faire du mĂ©nage  ::) ).

En voyant ton activitĂ© sur le github, j'ai vu que tu Ă©tais reparti sur un autre projet bien informatique-geek (moteur 3D pour les jeux sur navigateur, on peut pas faire pire  ;D ) alors qu'autrefois tu parlais d'aller plus loin dans l'openhardware.

Pardon pour cette curiositĂ© malsaine, mais comme tu arrives facilement Ă  emmener la foule avec toi, je me demandais s'il y allait avoir une suite plutĂ´t dans le style "maker"? (une CNC? Une presse Ă  injection cheap?  ;D ).

Pages: [1] 2