Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accčs.


Messages - BrunoBellamy

Pages: [1] 2 3 ... 140
1
Prints / Impressions / Boitier "slim" pour Raspberry Pi (2b & 3b)
« le: 01 octobre, 2017, 09:11:05 pm »
…avec aération, au choix, en forme de tête de chat ou de lapin ! :)

https://www.thingiverse.com/thing:2562857

2
GĂ©neral / Global / Ultrasonic 3D printing
« le: 11 septembre, 2017, 09:52:43 am »

3
"better safe than sorry" ! ;) ;) ;)

4
…et avec des pinces, hein, pas avec les doigts ! ;)

5
Argh… En effet, j'imagine la mauvaise surprise !!!

6
Impressionnant : http://www.wired.co.uk/article/rapid-liquid-printing-mit-steelcase

Ce procédé, en imprimant non par couches superposées en partant d'un support, mais en n'allant que sur les points utiles à l'intérieur d'un gel, non seulement peut imprimer sensiblement plus vite qu'une machine fonctionnant par défaut de couches de plastique en fusion, mais permet aussi de matérialiser une forme sans aucune contrainte liée à la gravité ou à la nécessité d'éviter les surplombs.

8
Morcyr, ma méthode était certes plus "rustique". ;)

Je pense qu'en attaquant la surface du verre à la ponceuse, même si le résultat final semblait assez homogène, j'ai probablement dû "préparer" l'écaillage du verre, et la traction exercée par les pièces de PLA collées sur la surface (augmentée par la rugosité) du verre a fait le reste. ;)

Du coup, l'application d'une colle "prévue pour" sur une surface lisse est une méthode nettement plus soft (et l'effet est manifeste concernant la facilité du décollage après impression).

Dans le cas du plateau alu de la SmartAlu c'est un peu un cas hybride : aussi lisse qu'il soit, l'alu du plateau est quand mĂŞme plus mat qu'une surface en verre. Je sais pour l'avoir testĂ©e qu'avec un plateau chauffant, l'adhĂ©rence du PLA sur une plaque de verre sans aucune adjonction de colle est largement insuffisante. En revanche, sur l'alu, ça marche très bien en gĂ©nĂ©ral (mais pas toujours… Ă§a dĂ©pend de la taille et de la forme des pièces, apparemment).

J'imprime aussi en PLA, le plus souvent la gamme de PLA ordinaire de chez Sprint3D, et ça marche très bien (bon rapport qualité/prix).

C'est cool d'avoir le matos pour sabler du verre… :)
C'est vraiment ce que j'aurais voulu tester quand j'ai installé mon plateau chauffant + miroir sur ma SmartrapCore version caisse en bois (que j'appelle aussi "bucheron").

9
J'ai testé aussi le verre dépoli, c'est pas mal (dans mon cas, un miroir 20X20cm et 3mm d'épaisseur) pas cher de chez Leroy-Merlin, dépoli à la ponceuse électrique. Mais parfois ça collait "trop bien", et il m'est arrivé d'enlever des écailles de la surface du verre avec la pièce en PLA. Pas top…

Faut pas oublier que, comme pour plein de choses en impression 3D, l'important est de trouver la "goldy locks zone" : ni trop ni trop peu !

C'est cool quand ça colle bien, mais si ça colle tellement bien qu'après impression on risque de bousiller la pièce en tentant de la détacher du support, c'est assez frustrant. J'ai testé aussi, c'est pas marrant. ;)

La colle Dimafix sur plateau chauffant, c'est FAIT POUR. L'adhérence est remarquable tant que le support est chaud, et très largement réduite lorsqu'il refroidit. Depuis que j'utilise ça sur un miroir non dépoli sous lequel j'ai installé un plateau chauffant MK2, ça marche vraiment sans souci. Aucun warping, et décollage parfait après refroidissement.

Là je viens de tester la Dimafix sur le plateau de ma SmartAlu, parce que j'avais parfois de petits soucis de warping, et pareil, ça se passe très bien. Adhérence irréprochable, et décollage sans souci.

10
Mise Ă  jour sur https://www.thingiverse.com/thing:2402104 ! :)

Le deuxième fanduct (celui de gauche donc) posait problème pour le passage des câbles (alim et thermistance) du bloc chauffant de la hot end. Outre une installation difficile, ça faisait pencher tout le bazar, ce qui évidemment posait divers soucis (hauteur du capteur Z, inclinaison et donc hauteur de l'extrémité basse des fanducts, etc).

J'ai modifié la forme de ce deuxième fanduct en conséquence, ce qui laisse juste assez de place pour permettre le placement des câbles, et évite donc contraintes et déformations de l'ensemble.

Je l'ai imprimé et installé, et ça m'a tout l'air d'être bon. :)

Reste à tester exhaustivement la chose, pour voir si ça apporte vraiment un gros avantage d'avoir une ventilation de chaque côté !

11
My build / Mon montage a moi / Re : Un nouveau Z sans porte-à-faux
« le: 17 juillet, 2017, 06:36:27 pm »
Bon ben logiquement c'Ă©tait bien lĂ  que ça coinçait… :)

Les roulements linéaires c'est évidemment très utile pour bien garder tout le bazar aligné sur l'axe décrit par les tiges métalliques, mais à condition que, justement, ça roule bien !!!

Il peut y avoir plusieurs causes : la pièce imprimée qui maintient les axes en place peut être légèrement tordue, et décaler un roulement par rapport à l'autre. Comme ces trucs sont en principe super précis, le moindre décalage crée une grosse friction, et donc possiblement de quoi bloquer le mouvement. Il peut aussi y avoir un défaut sur la tige métallique elle-même : une rayure, ou je ne sais quoi. Enlever un roulement n'enlève pas le défaut de la tige, mais comme il y a moins de surface de roulement exposée au défaut, ben ça glisse mieux globalement. Et puis le roulement peut être défectueux : c'est souvent de la fabrication chinoise en très grande série (je n'ose pas imaginer, par exemple, le niveau actuel de production de roulement type 608 qu'on trouve dans les "hand spinners" avec lesquels jouent tous les gamins !), et si une des petites billes à l'intérieur du roulement a décidé de faire un caprice, ça peut coincer méchamment. Ça peut aussi être un défaut résultant d'une fausse manip : au moment d'insérer la tige métallique dans les roulements linéaires, ça peut arriver qu'on ne le tienne pas tout à fait droit, et que ça accroche une petite bille au passage. Ça m'est arrivé… Quand j'ai vu des micro-billes tomber du roulement, je me suis douté que ça n'allait pas tourner très rond là-dedans. ;)

Content que ton problème soit rĂ©solu en tout cas… Amuse-toi bien ! :)

12
My build / Mon montage a moi / Re : Un nouveau Z sans porte-à-faux
« le: 16 juillet, 2017, 09:39:11 pm »
Ah oui, donc c'est bien un problème de tension de la courroie…
Bah je crois qu'il faut la re-tendre, je vois que ça. ;)

Ou vérifier qu'elle n'est pas coincée quelque part !

13
My build / Mon montage a moi / Re : Un nouveau Z sans porte-à-faux
« le: 16 juillet, 2017, 09:17:02 pm »
Regarde bien ce qui se passe quand le moteur tourne mais que la courroie ne bouge pas. Est-ce que les dents de la roue crantée dérapent sur la courroie ou est-ce que c'est la roue crantée qui ne tourne pas ? Parce que dans le second cas, c'est peut-être simplement la fixation (avec une vis sans tête) de la roue crantée sur l'axe du moteur qui est insuffisante, auquel cas il suffit de recaler et bien visser cette roue, ça résoudra peut-être le problème.

Une astuce : marquer un trait de feutre sur la roue crantée. Quand le moteur tourne et que l'axe glisse dans la roue, du coup ça se voit.

14
Très chers SmartSœurs, très chers SmartFrères… Comme vous ne l'ignorez pas, si l'usage de la SmartAlu est un chemin vers l'illumination, c'est aussi un long et douloureux apprentissage de la patience…

Qui, en effet, peut se vanter, s'il n'est pas déjà un grand maître des plus nobles disciplines martiales et spirituelles, de n'avoir pas ressenti quelque tension, à l'issue d'une impression manifestement réussie, en réalisant l'imposant délai qu'il lui faudra attendre avant de pouvoir retirer ses pièces nouvellement imprimées de ce plateau chauffant qui, nonobstant ses grandes vertus, n'en met pas moins des plombes avant d'avoir suffisamment refroidi pour laisser les pièces se détacher d'elles-mêmes ?

Eh bien, petits scarabées, votre délivrance est proche : voici un dispositif (imprimé, installé, et testé pour de vrai) qui va refroidir votre plateau AUTOMATIQUEMENT en fin d'impression, en littéralement quatre fois moins de temps ! :)



STL et explications ici : https://www.thingiverse.com/thing:2434802

Il s'agit d'un support pour un ventilateur 12V 80mm (engin très ordinaire et facile à dénicher), qui se connecte sur la carte MKS-Gen à l'aide d'une mini-carte-fille (cf. http://www.instructables.com/id/Configuring-and-using-Reprap-Ramps14-RRD-Fan-Exten/) -attention y'a JUSTE la place pour installer cette cartounette, genre chez moi y'avait un demi millimètre de marge, pas plus !-, et vient se loger sur le fond de la machine, dans l'espace laissé libre derrière la bobine de filament.

Des instructions G-code très simples (documentées sur la page Thingiverse) vous permettront d'automatiser le déclenchement de ce dispositif en fin d'impression, lequel s'arrêtera tout aussi automatiquement une fois atteinte la température de décollage. :)

Pour vous donner une idée, sur ma SmartAlu, dans une pièce à 20°C, le plateau qui passait sans ce dispositif de 60° à 25° en 20 minutes, met désormais, avec ce système, à peine plus de 5 minutes. Donc oui, ça marche ! :)

On notera que, même si ce support est doté de trous permettant sa fixation par vissage, on peut tout aussi bien (c'est ce que j'ai fait, et ça tient très bien) s'épargner cette peine et fixer le dispositif à l'aide de ruban adhésif double-face ou, comme moi, d'un peu de Patafix. ;)

NB : pour info, pour alimenter l'engin, j'ai rebranché le ventilateur de la hot end sur les plots libres du boitier d'alimentation 12V, et j'ai connecté les broches adéquates du connecteur d'extension de ventilateur sur celles (12V out le + à gauche) qui alimentaient ce ventilo de hot end (on peut faire l'inverse, j'imagine, mais c'était plus pratique avec les câbles dont je disposais), avant de brancher le ventilo 80mm sur les broches en bas à droite de ce connecteur d'extension. Bien sûr, comme d'hab, faut faire bien gaffe à pas mélanger les + et les -, puisque les ventilateurs ça ne se branche que dans un seul sens sinon, au mieux, ça marche pas. ;)

15
Si ça ne vous arrange pas d'avoir la bobine de filament en bas de la SmartAlu, sous le plateau (parce que ça n'est pas très pratique d'accès ou parce que vous avez besoin de toute la hauteur possible pour imprimer des pièces de grande hauteur), ce support qui s'installe verticalement et sur le côté de la machine est probablement la solution à votre problème ! :)



Pour les fichiers STL et la liste des ingrédients, ça se passe ici : https://www.thingiverse.com/thing:2425297 ;)

NB : c'est une adaptation du support de bobine que j'avais précédemment conçu pour la SmartrapCore "bucheron", donc si vous aviez déjà cet engin là, inutile de réimprimer les cônes, il vous suffira du support vertical, qui s'installe sous un des profilés alu horizontaux du haut de la SmartAlu, à distance judicieuse de l'extrudeur.

Pages: [1] 2 3 ... 140